<
 
 
 
 
×
>
Vous consultez une page Web conservée, recueillie par Bibliothèque et Archives Canada le 2007-05-17 à 12:06:25. Il se peut que les informations sur cette page Web soient obsolètes, et que les liens hypertextes externes, les formulaires web, les boîtes de recherche et les éléments technologiques dynamiques ne fonctionnent pas. Voir toutes les versions de cette page conservée.
Chargement des informations sur les médias

You are viewing a preserved web page, collected by Library and Archives Canada on 2007-05-17 at 12:06:25. The information on this web page may be out of date and external links, forms, search boxes and dynamic technology elements may not function. See all versions of this preserved page.
Loading media information
X
Sauter les liens de navigation (touche d'accès : Z)Bibliothèque et Archives Canada / Library and Archives Canada
Élément graphique EnglishContactez-nousAideRechercheSite du Canada
AccueilÀ notre sujetQuoi de neuf?À l'affichePublications

Le générique du Bulletin
Abonnement Commentaires Numéros antérieurs À propos de nous

Septembre/Octobre 2003
Vol. 35, no 5
ISSN 1492-4684

Article précédent Sommaire Article suivant

Une année marquée par les anniversaires : l’ICMH célèbre ses 25 ans !

Elizabeth A. Morton, coordonnatrice du 50e anniversaire

Le 13 juin 2003, Bibliothèque et Archives Canada a célébré le 25e anniversaire de l’Institut canadien de microreproductions historiques (ICMH). Le Conseil des Arts du Canada a établi l’ICMH en 1978 pour conserver et rendre accessible 350 ans de patrimoine canadien de l’édition. Depuis, l’Institut a développé la bibliothèque virtuelle de documents canadiens la plus complète au monde (voir www.canadiana.org). Grâce à l’ICMH, plus de 90 000 des premières publications canadiennes, rares et fragiles, sont disponibles sur microfiches dans des bibliothèques au Canada et à l’étranger. En outre, les lecteurs ont accès électroniquement à 1,3 million de pages grâce à la capacité de recherche plein texte qu’offre Notre mémoire en ligne (www.canadiana.org), la bibliothèque numérique en ligne de l’ICMH.

« Le 25e anniversaire de l’Institut canadien de microreproductions historiques est un événement à célébrer à l’échelle du pays », a déclaré l’administrateur général de la Bibliothèque nationale, Roch Carrier, qui accueillait les invités à l’activité matinale qui a eu lieu dans le foyer de l’édifice principal de Bibliothèque et Archives Canada, au 395, rue Wellington à Ottawa. « L’ICMH est reconnu au Canada et dans le monde pour son leadership et pour sa propension à adopter de nouvelles technologies, et la Bibliothèque est fière d’avoir collaboré avec l’Institut à la conservation du patrimoine canadien de l’édition. »

La Bibliothèque nationale a collaboré avec l’ICMH depuis ses débuts, et Bibliothèque et Archives Canada continuera d’appuyer cet organisme auquel elle fournira des installations de bureau, ainsi que du soutien informatique et de réseau local. Environ 60 pour 100 des ouvrages qui composent la bibliothèque virtuelle de l’ICMH proviennent des collections de Bibliothèque et Archives Canada. En retour, l’ICMH remet à Bibliothèque et Archives Canada une copie à conserver sur microfilm et des données bibliographiques de chaque document filmé.

Le directeur exécutif fondateur et actuel vice-président de l’ICMH, Ernie Ingles, était maître de cérémonie dans le cadre des festivités. M. Ingles, qui est vice-président adjoint (services d’apprentissage) et bibliothécaire en chef à l’Université de l’Alberta, a diverti l’auditoire, composé de membres, actuels et anciens, du conseil d’administration de l’ICMH et d’intervenants provenant du milieu des bibliothèques, par des anecdotes sur les débuts de l’ICMH. Il a également adressé des remerciements à tous ceux et celles qui ont appuyé l’Institut au cours des années, dont la Bibliothèque nationale du Canada, le milieu de la recherche, le gouvernement du Canada et les commanditaires des secteurs public et privé. À la fin de son allocution, il a rendu un hommage spécial au dévouement des employés de l’ICMH, d’hier et d’aujourd’hui, dont l’actuelle directrice exécutive, Magdalene Albert.

Jan Cellucci, épouse de l’ambassadeur des États-Unis au Canada, a parlé de la visite qu’elle a faite à l’ICMH le printemps dernier et de l’importance du travail réalisé par l’Institut dans le cadre des initiatives canadiennes de conservation. Avant d’arriver au Canada, Mme Cellucci était responsable de la conservation et bibliothécaire universitaire adjointe pour les services liés aux collections au Boston College. En tant que membre du conseil consultatif du recteur sur la bibliothèque universitaire de l’Université de la Colombie-Britannique, elle a visité des bibliothèques de recherche partout au Canada. Mme Cellucci est directrice honoraire des Amis de Bibliothèque et Archives Canada et a collaboré, à titre de conservatrice, à l’exposition de livres rares Sur la route, présentée à Bibliothèque et Archives Canada en mars 2003.

François-Marc Gagnon, professeur émérite du Département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques à l’Université de Montréal et ancien membre du conseil d’administration de l’ICMH, a amusé l’auditoire avec un conte relatif au castor qu’il avait découvert lorsqu’il utilisait les ressources de l’ICMH dans le cadre de ses recherches pour son ouvrage Images du castor canadien, XVIe-XVIIIe siècles.

Le président de l’ICMH, Jean-Claude Robert, a remis des prix en espèces et des certificats aux gagnants du concours de rédaction qu’a tenu l’ICMH pour les élèves du secondaire dans le cadre de son 25e anniversaire : Patricia Hickey, de Toronto (Ontario) a remporté le prix de la catégorie 9e-10e année (de langue française) pour son texte intitulé « Les femmes canadiennes au XXe siècle »; dans la catégorie 9e-10e année (de langue anglaise), « The History of Canada’s Fishing Industry », de Michael Michalchuk, de Kenora (Ontario), l’a emporté ex æquo avec « A Riel Re-Trial: Rebel with a Cause », de Daniella Murynka, Calgary (Alberta); Steven Pisecny, de Toronto (Ontario), a gagné dans la catégorie 7e-8e année (de langue anglaise) pour son texte « The Contributions of Fishing to Canada When It Was a Young Nation ». Les participants devaient montrer qu’ils avaient utilisé le site Web de l’ICMH, Notre mémoire en ligne, dans le cadre de leurs recherches.

Le professeur Robert, qui enseigne l’histoire à l’Université du Québec à Montréal, a également remis des prix de reconnaissance spéciaux à Myriam McCormack, une ancienne employée de l’ICMH dont l’article sur l’histoire de l’Institut a été publié dans les Cahiers de la Société bibliographique du Canada; à Céline Bélanger, adjointe administrative à l’ICMH et première employée à y avoir été embauchée; et à Ernie Ingles, qui a joué un rôle déterminant dans la poursuite des activités de l’ICMH.

Le moment fort de l’événement a été le lancement de Children’s Literature: A Feast of Titles = Délices de la littérature enfantine, une bibliographie bilingue sur les documents relatifs à la littérature jeunesse réalisée par l’ICMH pour souligner le 50e anniversaire de la Bibliothèque nationale du Canada (l’ouvrage est également accessible en ligne à [PDF] www.canadiana.org/eco/doc/catalog25an.pdf).

« L’ICMH n’aurait pu fonctionner sans la collaboration de la Bibliothèque nationale, notre partenaire des 25 dernières années », a déclaré M. Robert lorsqu’il a offert un exemplaire de la bibliographie à M. Carrier.

M. Carrier a remercié M. Robert et a fait remarquer que les deux institutions partagent le même intérêt à l’égard de la conservation et de l’accessibilité des premiers documents imprimés canadiens.

Fac-similé, un bulletin publié deux fois l’an par l’ICMH, donnera plus de détails sur l’événement dans un numéro spécial consacré au 25e anniversaire de l’Institut.