<
 
 
 
 
×
>
Vous consultez une page Web conservée, recueillie par Bibliothèque et Archives Canada le 2007-05-26 à 11:38:30. Il se peut que les informations sur cette page Web soient obsolètes, et que les liens hypertextes externes, les formulaires web, les boîtes de recherche et les éléments technologiques dynamiques ne fonctionnent pas. Voir toutes les versions de cette page conservée.
Chargement des informations sur les médias

You are viewing a preserved web page, collected by Library and Archives Canada on 2007-05-26 at 11:38:30. The information on this web page may be out of date and external links, forms, search boxes and dynamic technology elements may not function. See all versions of this preserved page.
Loading media information
X
Sauter les liens de navigation (touche d'accès : Z)Bibliothèque et Archives Canada - Library and Archives Canada Canada
Élément graphique Page d'accueil > Guerre et armée > Visages de guerre English
Élément graphique
Élément graphique

Sélection de photos : Élément graphique Armée de terreÉlément graphique MarineÉlément graphique Armée de l'air


Sélection de photos : La Marine



La Marine royale canadienne

Photo du cadet-premier maître de 1re classe Lowther faisant un exposé sur les divers types de munitions. École d’artillerie de la MRC, Halifax (Nouvelle-Écosse),1940. Photographe inconnu.

Source
Le cadet-premier maître de 1re classe Lowther faisant un exposé sur les divers types de munitions. École d’artillerie de la MRC, Halifax (Nouvelle-Écosse),1940. Photographe inconnu.

Durant la Deuxième Guerre mondiale, la Marine royale canadienne (MRC) a pris de l'expansion pour devenir troisième au monde en importance, avec des effectifs de 99 688 hommes et 6 500 femmes, et une flotte de 471 navires de guerre de divers types : porte-avions, croiseurs, navires de commerce armés, destroyers, frégates, corvettes, torpilleurs à moteur, dragueurs de mines, péniches de débarquement, yachts armés et navires auxiliaires. La plus grande responsabilité opérationnelle de la MRC a été la bataille de l'Atlantique, menée tout au long de la guerre pour protéger les convois de transport de troupes et les navires marchands qui faisaient la navette entre l'Amérique du Nord et le Royaume-Uni. La MRC a aussi apporté son appui au débarquement des Alliés en Afrique du Nord en novembre 1942; elle a contribué 110 navires et 10 000 hommes lors de l'invasion de l'Europe en juin 1944. En 1945, le croiseur NCSM Uganda s'est joint à la British Pacific Fleet lors des opérations contre le Japon. Durant la guerre, les navires de la MRC ont fait couler ou aidé à couler un total de 29 sous-marins ennemis. Cette guerre a coûté énormément cher à la MRC : elle a perdu aux mains de l'ennemi 2 024 membres de ses effectifs et 24 navires.

Photo du matelot artilleur R.E. Walsh enlèvant la glace de la superstructure de la corvette NCSM LUNENBURG. Halifax (Nouvelle-Écosse), janvier 1942. Photographe inconnu.

Source
Le matelot artilleur R.E. Walsh enlève la glace de la superstructure de la corvette NCSM Lunenburg. Halifax (Nouvelle-Écosse), janvier 1942. Photographe inconnu.

Photo de la compagnie du croiseur NCSM UGANDA, août 1945. Photo prise par le lieutenant Gerald M. Moses.

Source
La compagnie du croiseur NCSM Uganda, août 1945. Photo prise par le lieutenant Gerald M. Moses.

Photo de deux membres du personnel manipulant le câble magnétique dragueur de mines LL à bord du dragueur de mines NCSM LLOYD GEORGE au large de Halifax (Nouvelle-Écosse), juin 1943. Photo prise par le lieutenant Gilbert A. Milne.

Source
Personnel manipulant le câble magnétique dragueur de mines LL à bord du dragueur de mines NCSM Lloyd George au large de Halifax (Nouvelle-Écosse), juin 1943. Photo prise par le lieutenant Gilbert A. Milne.

 
Photo de Marian Wingate et Margaret Little, spécialistes des transmissions du Service féminin de la Marine royale du Canada, au travail à St. John’s (Terre-Neuve), avril 1945. Photo prise par l’officier marinier Edward W. Dinsmore.

Source
Marian Wingate et Margaret Little, spécialistes des transmissions du Service féminin de la Marine royale du Canada, au travail à St. John’s (Terre-Neuve), avril 1945. Photo prise par l’officier marinier Edward W. Dinsmore.

Photo d'un matelot non identifié vérifiant l’arrimage des grenades sous-marines à la poupe de la frégate NCSM MATANE, en grosse mer, au large des Bermudes, janvier 1944. Photo prise par le lieutenant Gilbert A. Milne.

Source
Un matelot non identifié vérifie l’arrimage des grenades sous-marines à la poupe de la frégate NCSM Matane, en grosse mer, au large des Bermudes, janvier 1944. Photo prise par le lieutenant Gilbert A. Milne.

Photo de la corvette NCSM FENNEL, au large des côtes de Halifax, venant à la rescousse des survivants du dragueur de mines NCSM CLAYOQUOT, torpillé par le sous-marin allemand U-806, Halifax (Nouvelle-Écosse), 24 décembre 1944. Photographe inconnu.

Source
Au large des côtes de Halifax, la corvette NCSM Fennel vient à la rescousse des survivants du dragueur de mines NCSM Clayoquot, torpillé par le sous-marin allemand U-806, Halifax (Nouvelle-Écosse), 24 décembre 1944. Photographe inconnu.

 
Photo du matelot de 2e classe Enio Girardo, de la corvette NCSM EDMUNDSTON, rescapé par ses compagnons d’équipage après avoir été projeté hors du navire pendant une tempête en mer. St. John’s (Terre-Neuve), 13 octobre 1943. Photo prise par le lieutenant Gerald M. Moses.

Source
Le matelot de 2e classe Enio Girardo, de la corvette NCSM Edmundston, rescapé par ses compagnons d’équipage après avoir été projeté hors du navire pendant une tempête en mer. St. John’s (Terre-Neuve), 13 octobre 1943. Photo prise par le lieutenant Gerald M. Moses.

Photo des artilleurs et de leur canon de 4,7 pouces (12 cm) à bord du destroyer NCSM ALGONQUIN empilant les douilles et nettoyant le canon à l'aide d'un écouvillon après avoir bombardé les défenses côtières allemandes sur la tête de plage de Normandie. France, juin 1944. Photo prise par le lieutenant Richard G. Arless.

Source
Des artilleurs et leur canon de 4,7 pouces (12 cm) à bord du destroyer NCSM Algonquin empilent les douilles et nettoient le canon à l'aide d'un écouvillon après avoir bombardé les défenses côtières allemandes sur la tête de plage de Normandie. France, juin 1944. (En avant, de gauche à droite) Les matelots de 3e classe K. Allen et R. De Guire. (En arrière, de gauche à droite) Les matelots de 2e classe G. Trevisanutto et J. Van Dyke, les matelots de 3e classe A. Irwin et E. Mathetuk. Photo prise par le lieutenant Richard G. Arless.

Photo de la poupe endommagée du destroyer NCSM SAGUENAY. Le SAGUENAY a été frappé par le navire SS EZRA au sud du cap Race et il a perdu sa poupe lorsque ses grenades sous-marines ont explosé. St. John’s (Terre-Neuve), 18 novembre 1942. Photographe John Daniel Mahoney.

Source
La poupe endommagée du destroyer NCSM Saguenay. Le Saguenay a été frappé par le navire SS Ezra au sud du cap Race et il a perdu sa poupe lorsque ses grenades sous-marines ont explosé. St. John’s (Terre-Neuve), 18 novembre 1942. Photographe John Daniel Mahoney.

 
Photo du capitaine de frégate Clarence A. King, D.S.O., D.S.C., commandant de la frégate NCSM SWANSEA, sur le pont du navire, en mer. Vers décembre 1943 à janvier 1944. Photo prise par le lieutenant Gilbert A. Milne.

Source
Le capitaine de frégate Clarence A. King, D.S.O., D.S.C., commandant de la frégate NCSM Swansea, sur le pont du navire, en mer. Vers décembre 1943 à janvier 1944. Photo prise par le lieutenant Gilbert A. Milne.

Photo du capitaine de frégate Adelaide Sinclair, directrice du Service féminin de la Marine royale du Canada. Ottawa (Ontario), juillet 1944. Photo prise par le lieutenant Gerald M. Moses.

Source
Le capitaine de frégate Adelaide Sinclair, directrice du Service féminin de la Marine royale du Canada. Ottawa (Ontario), juillet 1944. Photo prise par le lieutenant Gerald M. Moses.

Photos de soldats dans le mess des chauffeurs de la corvette NCSM KAMSACK. 17 février 1943. Photo prise par le lieutenant Gerald M. Moses.

Source
Repos à volonté dans le mess des chauffeurs de la corvette NCSM Kamsack. 17 février 1943. Photo prise par le lieutenant Gerald M. Moses.

 
Photo de l’équipe de mise en œuvre du canon antiaérien Bofors de 40 mm à bord du destroyer NCSM ALGONQUIN à des postes de combat dans les eaux arctiques. 20 avril 1944. Photo prise par le lieutenant John D. Mahoney.

Source
L’équipe de mise en œuvre du canon antiaérien Bofors de 40 mm à bord du destroyer NCSM Algonquin à des postes de combat dans les eaux arctiques. 20 avril 1944. Photo prise par le lieutenant John D. Mahoney.

Photo des traceurs radar matelots de 2e classe, William Ewasiuk et Harry Henderson, en mer à bord du destroyer NCSM IROQUOIS. 21 août 1944. Photo prise par l’officier marinier Glen M. Frankfurter.

Source
Les traceurs radar matelots de 2e classe William Ewasiuk et Harry Henderson en mer à bord du destroyer NCSM Iroquois. Les deux matelots ont joué un rôle clé au cours d’un combat de surface de cinq heures au cours duquel huit navires allemands ont été endommagés ou détruits en essayant de quitter St. Nazaire, en France. 21 août 1944. Photo prise par l’officier marinier Glen M. Frankfurter.

 
 

Élément graphique