<
 
 
 
 
×
>
Vous consultez une page Web conservée, recueillie par Bibliothèque et Archives Canada le 2007-11-21 à 21:57:39. Il se peut que les informations sur cette page Web soient obsolètes, et que les liens hypertextes externes, les formulaires web, les boîtes de recherche et les éléments technologiques dynamiques ne fonctionnent pas. Voir toutes les versions de cette page conservée.
Chargement des informations sur les médias

You are viewing a preserved web page, collected by Library and Archives Canada on 2007-11-21 at 21:57:39. The information on this web page may be out of date and external links, forms, search boxes and dynamic technology elements may not function. See all versions of this preserved page.
Loading media information
X
 
Skip navigation links (access key: Z)Bibliothèque et Archives Canada / Library and Archives CanadaSymbol of the Government of Canada
English - English version of this Web pageAccueil - Page principale du site Web institutionnelContactez-nous - Communiquez avec l'institutionAide - Renseignements sur la façon d'utiliser le site Web institutionnelRecherche - Recherche dans le site Web institutionnelecanada.gc.ca - Site Web du gouvernement du Canada

Bannière : ArchiviaNet : Recherche en ligne

Cours martiales de la Première Guerre mondiale

Online Help
  Élément de liste Consultation de la base de données

Instructions relatives à la peine du piquet
Field Punishment No. 1 (détail)
Bibliothèque et Archives Canada
RG9 III-C-3, vol. 4121, chemise 2, dossier 6

Comme leur contrepartie civile, les cours martiales sont des organismes juridiques constitués pour déterminer la culpabilité ou l'innocence des accusés, hommes ou femmes. Un groupe d'officiers siègent en tant que cour martiale, tandis que l'accusé est représenté par un officier qui peut être un avocat militaire. Les cours martiales sont habilitées à juger une large gamme d'infractions d'ordre militaire, dont bon nombre ressemblent étroitement aux crimes civils comme la fraude, le vol ou le parjure. D'autres, comme la désertion et la lâcheté sont des crimes purement militaires. Les peines applicables aux infractions d'ordre militaire vont des amendes assorties d'un emprisonnement à l'exécution. Les infractions d'ordre militaire ont été définies dans la loi britannique intitulée Army Act. Ces infractions, les peines qui y correspondent et les instructions sur la manière de mener une cour martiale sont expliquées en détails dans le Manual of Military Law, qui a été distribué au Corps expéditionnaire canadien.