<
 
 
 
 
×
>
Vous consultez une page Web conservée, recueillie par Bibliothèque et Archives Canada le 2010-06-04 à 14:01:02. Il se peut que les informations sur cette page Web soient obsolètes, et que les liens hypertextes externes, les formulaires web, les boîtes de recherche et les éléments technologiques dynamiques ne fonctionnent pas. Voir toutes les versions de cette page conservée.
Chargement des informations sur les médias

You are viewing a preserved web page, collected by Library and Archives Canada on 2010-06-04 at 14:01:02. The information on this web page may be out of date and external links, forms, search boxes and dynamic technology elements may not function. See all versions of this preserved page.
Loading media information
X

La France est le premier État européen présent dans le golfe du Saint-Laurent dès le XVIe siècle, après la découverte des riches bancs de poissons de Terre-Neuve. Elle s’y établit en permanence à partir de 1604 et fonde un pays où se développe une culture propre, synthèse de l’apport français, des mœurs amérindiennes ainsi que de l’acclimatation au nouveau territoire. Les Canadiens, même sous l’autorité anglaise après 1763, conservent leurs coutumes, pérennisant ainsi la présence française en Amérique du Nord.

Pour souligner, en 2004, le 400e anniversaire de présence française en Amérique, la France et le Canada ont entrepris de faire revivre leur singulière aventure et de susciter une nouvelle réflexion sur leur histoire commune par la mise en ligne de documents reproduits dans leur intégralité, que les technologies actuelles de numérisation ouvrent désormais très largement à tous.

Avec un enthousiasme et une détermination à la mesure du projet, la Direction des Archives de France, Bibliothèque et Archives Canada et l’Ambassade du Canada à Paris ont constitué des équipes de travail en constante et efficace liaison entre les deux continents. Ce portail donne accès à une exposition virtuelle ainsi qu’à une base de données contenant plus d’un million d’images. Il continuera de s’enrichir grâce aux institutions nationales et locales conservant des archives essentielles à l’histoire du Canada.